Informations sur la Thaïlande

En résumé

Un voyage au royaume de Thaïlande hors des sentiers battus, à la découverte de ses merveilles cachées, restera à jamais gravé parmi vos plus beaux souvenirs. Le pays du sourire, contrairement à ses voisins d’Asie du Sud-Est, a été épargné par la colonisation et a su conserver une authenticité et une culture forte. C’est sans doute pour cette raison qu’on l’appelle aussi le « pays des hommes libres ».

Bangkok, sa trépidante capitale, offre tout ce qu’une grande métropole peut offrir, plus un patrimoine historique et culturel impressionnant, avec notamment de spectaculaires temples et leurs bouddhas dorés. Pour les amoureux de grands espaces, le nord et le nord-est, de Chiang Mai à la région de l’Isan, combinent une nature sauvage et des merveilles insoupçonnées, à découvrir au fil du Mékong, à la frontière du Laos et de la Birmanie. Au pays des Karen, Hmong et Akha, ces tribus montagnardes isolées, on pourra organiser des treks et des randonnées dans des paysages époustouflants, avec une multitude de circuits possibles sur la trace des éléphants, des tigres et des gibbons.

Dans les vallées et les rizières en terrasses, on retrouve la Thaïlande authentique, qui vit encore au rythme tranquille de ses traditions et de ses fêtes colorées. Le parc historique de Sukhothai, première capitale de l’ancien royaume de Siam au XIIIe siècle, a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1991. C’est une étape incontournable lors d’un voyage en Thaïlande, tout comme Ayutthaya, qui compte également un grand nombre de temples prestigieux datant des XVe et XVIe siècles. Pour les amateurs d’Histoire plus récente, le célèbre pont de la rivière Kwaï raconte l’occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Enfin le Sud et ses plages mythiques, de Phuket à Kho Lanta, comblera les amateurs de paradis tropicaux. Vacances tranquilles ou sportives, en solo ou en famille, tout y est possible. La Thaïlande, décidément, ce n’est pas un, mais plusieurs voyages. Inventons-les ensemble...

Géographie

Avec une superficie de 514 000 km² et une population de plus de 68 millions d'habitants, la Thaïlande est approximativement de la taille de la France. Le royaume de Thaïlande partage ses frontières avec le Myanmar (ex-Birmanie) à l'ouest et au nord, le Laos au nord-est, le Cambodge à l'est, et la Malaisie au sud.

La Thaïlande a la forme d'une tête d'éléphant, l’emblème national, le front butant contre le Myanmar et la trompe descendant entre la mer d'Andaman à l'ouest et la mer de Chine à l’est. On peut résumer la géographie de la Thaïlande en six régions principales :

  • le nord montagneux où les éléphants travaillent dans les forêts et où les températures l'hiver sont suffisamment fraîches pour permettre la culture maraîchère ;
  • le plateau du Nord-ouest, bordé par la rivière Mékong, où la plus vieille civilisation de l'âge de Bronze a prospéré il y a environ 5000 ans ;
  • la grande plaine centrale, une des zones les plus fertiles pour la culture du riz et des fruits ;
  • la plaine côtière de l'Est, où le sable fin des plages assure le développement touristique, une des destinations phares lors d’un voyage en Thaïlande ;
  • les montagnes et les vallées de l'Ouest, propices à la production d’énergie hydro-électrique et au tourisme de trek et de randonnée ;
  • la péninsule Sud, où la beauté des paysages attire en masse les touristes. Cette région abrite aussi l'activité économique des mines d'étain, la fabrication du caoutchouc et la pêche.

Climat

Par son étendue du nord au sud et ses contrastes géographiques, la Thaïlande, pays d’Asie du Sud-est affecté par les moussons, bénéficie d'un climat tropical à trois saisons : un été chaud (mars à mai) précédant la mousson ; une saison intermédiaire, caractérisée par une alternance de pluies tropicales et de soleil (juin-septembre) et une saison dite « fraîche » (octobre-février), où les températures restent tout à fait agréables. Avec moins de précipitations et d’orages de fin de jounée, cette saison dite « sèche » est sans aucun doute la meilleure période pour organiser un voyage en Thaïlande.

Dans la région Nord et centrale, la saison sèche s’étend de novembre à mai, époque à laquelle démarre la saison plus chaude et humide (les températures peuvent alors grimper jusqu’à 39° dans les plaines du nord-est). La mousson, qui n'affecte pas directement le nord de la Thaïlande, provoque des brises fraîches de novembre à février. La saison humide, de mai à novembre, est dominée par la mousson du Sud-ouest, qui apporte les plus fortes pluies.

La région Sud de la Thaïlande n'a que deux saisons - la saison humide et la saison sèche. Sur la côte Ouest, la mousson du sud-ouest amène la pluie d’avril à octobre, alors que sur la côte Est, la pluie tombe surtout entre septembre et décembre.

Dans l'ensemble, les régions sud de la Thaïlande reçoivent le plus de pluie avec environ 2 400 millimètres chaque année, à comparer avec la région centrale et le nord de la Thaïlande, qui reçoivent 1 400 millimètres en moyenne.

La moyenne annuelle de température à Bangkok est de 28°C, avec des extrêmes de 25° en décembre et 30° en mai. 

Population

Les Thaïs constituent la grande majorité de la population de la Thaïlande (75% des habitants du royaume). Mais on rencontre également des Chinois un peu partout dans le pays, des Malais musulmans dans le sud, différents groupes ethniques minoritaires dans les montagnes (Hmong, Yao, Akha, Karen…), des Laos sur les plateaux du Nord-Est, des Indiens, des Vietnamiens et des Occidentaux venus s’installer dans ce beau pays.

Pendant des siècles, connue sous le nom de Siam, la Thaïlande a été un carrefour culturel, religieux, et migratoire. Les Thaïlandais, dont la langue chantante est très gracieuse, figurent parmi les peuples les plus souriants et les plus accueillants d’Asie du Sud-est. Ce n'est donc pas sans raison que le pays du sourire attire chaque année des millions de touristes en quête d'exotisme, de découvertes culinaires et d'expériences spirituelles lors de leur voyage en Thaïlande.

Epargné par la colonisation et les conflits qui s'ensuivirent au siècle dernier, le royaume du Siam contemporain, également appelé « pays des hommes libres », cultive une atmosphère singulière. De nos jours encore, la monarchie demeure le véritable symbole national; l’équilibre de la société thaïlandaise repose sur un système de valeurs basé sur la religion, la monarchie, la famille et la tradition. Le pays n’en est pas pour autant homogène : dans le Sud, on trouve une identité culturelle forte entretenant des liens étroits avec la culture musulmane de la Malaisie voisine.

Environ 95% de la population thaïlandaise pratique le bouddhisme theravada. Socialement, il est du devoir de tout homme de passer une brève période de sa vie comme moine, de préférence après la fin de ses études et avant d’entamer sa carrière et de se marier.

La Thaïlande compte 1,6 million de musulmans (environ 4% de la population), regroupés dans le sud du pays. La plupart des Thaïlandais musulmans sont d’origine malaise et pratiquent une version modérée de l’islam sunnite, mâtinée d’animisme préislamique.

Principales régions

Voici un rappel des principaux sites à ne pas manquer lors de votre voyage en Thaïlande. Vous les retrouverez avec un descriptif détaillé dans nos pages « région » (liens en haut à gauche de la page d’accueil).

  • Bangkok, une des plus grandes villes du monde avec ses douze millions d’habitants, est d’une richesse culturelle et humaine incomparable. Autrefois archétype de la métropole asiatique fourmillante, la capitale a beaucoup changé. Bangkok possède désormais un réseau de transports efficace, une communauté internationale bigarrée, une scène artistique en plein essor… À vous de choisir : entre ses temples et bouddhas spectaculaires, ses vieux canaux historiques, son chinatown et ses bars animés, vous y trouverez un concentré de Thaïlande trépidant et coloré.
  • Chiang Mai, également appelée la rose du Nord, seconde plus grande ville de Thaïlande, est la porte vers le nord sauvage. Les parcs nationaux de la région abritent les plus hauts sommets du royaume (le Doi Inthanon et ses 2595 m). Au pays des Lisu, Karen, Hmong et Akha, tribus montagnardes isolées, vous pourrez organiser treks et randonnées dans des paysages de rêve.
  • Chiang Rai est la capitale de la province du même nom, à la frontière nord de la Thaïlande, proche du Laos et de la Birmanie, dont on aperçoit les sommets brumeux à l’horizon. La région du Triangle d’or tire son nom du commerce de l’opium; autrefois florissant, il est aujourd’hui remplacé par des cultures vivrières et biologiques, dont les rizières en terrasses sculptent le paysage. Au loin, les méandres du Mékong invitent à une tranquille croisière sur le fleuve.
  • LIsan, c’est la Thaïlande authentique. La région, montagneuse, est restée à l’écart des grands circuits touristiques. Et pourtant, elle recèle des trésors de nature et de culture. Villages de pêcheurs, peintures rupestres, temples sacrés perchés au sommet d’un volcan, éléphants, singes et autres animaux rares… À bord d’un bus, d’un long-tail boat ou à vélo, suivez les méandres du Mékong et redécouvrez la Thaïlande éternelle.
  • Le parc historique de Sukhothai, première capitale de l’ancien royaume de Siam au XIIIe siècle, a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1991. C’est une étape incontournable lors d’un voyage en Thaïlande, comme Ayutthaya, qui regroupe de nombreux temples construits entre les XVe et XVIe siècles. Et sur le site de Lopburi qui compte d’autres temples renomés, les singes offrent un spectacle supplémentaire…
  • Le Pont de la rivière Kwaï est la principale attraction de la province du Kanchanaburi. Rendu célèbre par un classique des films de guerre, il raconte la tragique occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais la région, montagneuse, cache d’autres secrets : chutes d’eau spectaculaires, jungles épaisses où rôdent tigres et gibbons, grottes du Néolithique cachées dans la végétation, à vous de faire votre programme.
  • Le Sud et ses plages magnifiques, le long de la péninsule thaïlandaise, ont rendu la destination célèbre dans le monde entier. Qui ne connaît les noms de Phuket, Koh Samui et Krabi, mais aussi Koh Phi Phi (décor du film « La Plage », avec Leonardo Di Caprio) ou Koh Lanta ? Toutes les vacances, sportives ou tranquilles, fêtardes ou familiales, y sont possibles, à tous les prix. Malgré l’afflux touristique, on trouve toujours dans le sud de la Thaïlande des îles paradisiaques, des plages désertes… et un accueil souriant. 

Retour en haut

Bon à savoir

Informations pratiques

Décalage horaire

+6 h par rapport à la France en hiver, +5h en été.

Durée de vol

Compter 11h30 de vol pour un direct Paris-Bangkok.

Électricité

220V/50 Hz. Prises à 2 fiches plates ou rondes ; on trouve partout des adaptateurs.

Langue locale

La langue du pays est le thaï (aussi appelé siamois), mais l’anglais est parlé - ou au moins compris ! - sur la plupart des sites touristiques et dans les grandes villes. Dialectes régionaux dans les régions reculées et montagneuses.

Monnaie locale

La monnaie nationale est le baht (THB, divisé en 100 satangs). 1 euro = 40 bahts. Les billets de banque sont à l'effigie du roi Rama IX. Cette image est considérée comme sacrée : n’allez pas vous risquer à manquer de respect à son Altesse royale, cela pourrait vous coûter cher !

Adresses utiles

Adresses utiles

Ambassade royale de Thaïlande : 8 rue Greuze, 75116 Paris.

Tél. : 01 56 26 50 50

www.thaiembassy.fr/fr

A lire

Les excellents guides Lonely Planet et Petit Futé.

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Thaïlande, sauf le vaccin contre la fièvre jaune pour les personnes en provenance de zones infectées (afin d’éviter l’importation de la maladie en Thaïlande par les touristes). Dans les zones rurales, les risques d’infections sont plus importants et les difficultés à se faire soigner plus grandes. Comme dans beaucoup de pays tropicaux, l’eau du robinet n'est pas potable.

Il est vivement conseillé de se munir d'un traitement efficace contre les moustiques, qui véhiculent notamment la dengue et le paludisme : vêtements à manches longues et pantalons le soir et le matin, utilisation de répulsifs contenant du DEET (50 % ou plus) à renouveler toutes les 4 heures…

Dans les zones rurales et plus particulièrement en montagne ou en forêt (notamment à proximité du Cambodge, du Laos et du Myanmar), un traitement contre le paludisme est conseillé. Il n’y a toutefois pas de risque dans les grandes villes (Bangkok, Chiangmai…) ou sur les îles et stations touristiques majeures (Phuket, Samui…). Nous vous engageons à vérifier auprès d’un médecin.

VISA

Passeport valable au moins 6 mois après la date d’entrée sur le territoire. À condition d’arriver en avion (avec un billet retour et dans un but de tourisme), les Français, Belges, Suisses et Canadiens peuvent entrer en Thaïlande sans visa pour une durée maximale de 30 jours, réduite à 15 jours pour les arrivées par voie terrestre. On peut faire prolonger ou renouveler son visa dans un bureau de l’immigration ou en franchissant une frontière.

Autorisation de sortie du territoire : à partir du 15/01/2017, tout enfant qui voyage à l'étranger sans être accompagné de l'un de ses parents doit présenter les 3 documents suivants :
- Passeport valide du mineur
- Photocopie du titre d'identité valide ou périmé depuis moins de 5 ans du parent signataire (carte d'identité ou passeport)
- Formulaire signé par l'un des parents titulaire de l'autorité parentale : à charger en cliquant ici

Retour en haut

  • APST
  • CB+VISA+MASTERCARD
  • SSL

Voyage VO - 9 rue Portalis 75 008 PARIS (sur rendez-vous) - 01 76 60 40 80 - SARL au capital de 81 287 € - RCS Paris 482 926 326 - Immatriculation IM075100218 - RCP HISCOX HARCP0088836 - Garantie financière APS - Editeur de ce site Olivier LOTT - © SafariVO 2005-2017